Opérations hydrauliques
Il y a 2 ans | 29 vues
Dans le cadre de la problématique sédimentaire sur l’Arve, de la réflexion sur la gestion des matériaux solides dans la vallée de Chamonix pour une sécurisation face aux crues, et des questionnements quant à l’incidence du recul des glaciers sur la production détritique, des contacts ont été pris avec le laboratoire EDYTEM (Environnements Dynamiques et Territoires de Montagne) de l’Université de Savoie.

Un doctorant réalise de 2013 à 2015 une thèse intitulée « Evolution des dynamiques torrentielles et des risques dans les contextes de changements : les hauts bassins de l'Arve », toujours en partenariat avec le SM3A qui participe au co-financement de ce projet de recherche et sera directement bénéficiaire des résultats.

L’objectif du projet de recherche est d’étudier l’évolution de la charge de fond dans la vallée de Chamonix et dans le haut-bassin du Giffre afin de comprendre la dynamique des sédiments depuis leurs sources jusqu’aux lits torrentiels :
- Comprendre la relation entre les zones de production de matériaux et les torrents ;
- Comprendre la continuité des flux sédimentaires ;
- Comprendre la relation entre les débits liquides et les débits solides.
Ces approches seront notamment considérées dans le contexte actuel de changement climatique et de recul des glaciers.
Cette meilleure compréhension attendue des processus apportera un éclairage utile pour la gestion des engravements ou des incisions des lits sur les secteurs à enjeux des hauts-bassins de l’Arve.

Interview de Jean-Claude BURNET, Vice-président du SM3A et Johan BERTHET, Doctorant EDYTEM/SM3A
00000  (0 vote)
1 2 3